Crime

Download E-books La Maison des absents PDF

Posted On November 23, 2016 at 3:45 am by / Comments Off on Download E-books La Maison des absents PDF

By Tana French

« L’un des 10 meilleurs livres de l’année. […] Avec une intelligence bold, Tana French dépeint une tragédie familiale, les elements les moins reluisants du travail de flic et les chagrins d’une génération. »
The Washington Post

Broken Harbour, un lotissement fantôme à quelques encablures de Dublin : pas tout à fait terminé, pas tout à fait habité, une espèce de chantier laissé à l’abandon. Deux enfants et leur père sont morts. l. a. mère est en soins intensifs.

Mike Kennedy se voit attribuer l’affaire parce qu’il est l’as de l. a. brigade criminelle. Et de top abord, ça ne fait pas un pli : Patrick Spain, victime de l. a. crise, a poignardé ses enfants, tenté de supprimer sa femme Jenny puis retourné l’arme contre lui. Mais trop d’incohérences s’accumulent, et les preuves pointent dans deux instructions. Le plus étrange, c’est que cette enquête, censée se résoudre d’elle-même, rouvre chez sa sœur et lui une plaie ancienne : le drame survenu dans leur famille, un été, vingt ans plus tôt, au bord des falaises de damaged Harbour, « quand quelques jours au bord de l. a. mer d’Irlande dans une caravane de situation suffisaient à faire de nous des princes »…

Dans ce roman emblématique de l’Irlande des années de crise, salué de toutes elements comme son meilleur livre à ce jour, Tana French déploie tout son paintings du suspense pour raconter le naufrage d’une famille et d’un can pay tout entier.

Show description

Read Online or Download La Maison des absents PDF

Best Crime books

City of the Lost

A high-stakes mystery which weaves Turkey's war-torn prior with motion, event and conspiracy. British company intelligence operative Iain Black is stuck up within the car-bombing of a inn in Southern Turkey whereas investigating a murky Lebanese banker. His companion, Mustafa, is killed within the blast, and Iain vows to determine who's liable.

Freaky Deaky

He was once at the bomb squad, yet it's now not until eventually he transfers out that Chris Mankowski particularly starts juggling with dynamite. Rape and revenge are only the end of the iceberg in a twisty story that brings Detroit's denizens to lifestyles -- and low loss of life -- in all their seedy glory. Electrifying, explosive, and unforeseen, this is often Elmore Leonard at his suspenseful most sensible.

The Man on the Balcony: A Martin Beck Police Mystery (3) (Martin Beck Police Mysteries)

The chilling 3rd novel within the Martin Beck secret sequence through the the world over popular crime writing duo Maj Sjöwall and according to Wahlöö, unearths Martin Beck investigating a string of kid murders. within the as soon as peaceable parks of Stockholm, a killer is stalking younger women and disposing their our bodies. town is on facet, and an undercurrent of worry has gripped its citizens.

Bindlestiff

Invoice Pronzini’s anonymous detective has a cause to have a good time. He obtained his inner most investigator’s license again and a brand new task at the related day. Arleen Bradford desires him to find her estranged father who’s been a hobo using the rails for your time. The family’s come into a few funds and Arleen thinks her father must have his proportion.

Extra resources for La Maison des absents

Show sample text content

L. a. pièce avait été entièrement nettoyée. Les gars du labo avaient tout emporté pour rechercher des empreintes, des fibres, des cheveux, des fluides corporels. Des traînées noires de poudre révélatrice maculaient les murs et le rebord des fenêtres. Chez les Spain, toutes les lumières étaient allumées, transformant l. a. maison en un grand phare destiné à attirer notre homme. Notre fausse Fiona était dans l. a. delicacies, toujours emmitouflée dans son duffle-coat rouge. Elle venait de remplir l. a. bouilloire. Penchée sur le plan de travail, elle attendait que l’eau bouille. Son mug entre les paumes, elle fixait d’un air absent les dessins d’enfant collés contre le frigo. Dans le jardin, l. a. lune luisait sur les feuilles, les teintait de blanc et les faisait frémir, donnant l’impression que les arbres et les haies avaient fleuri d’un coup. Nous déposâmes nos affaires là où notre homme avait étalé les siennes : contre le mur du fond, pour avoir une vue plongeante à los angeles fois sur l. a. delicacies des Spain, au cas où, et sur l’encadrement de los angeles fenêtre du devant, qui donnait sur l. a. plage et qu’il avait utilisé comme porte d’entrée. Les plaques en plastique des autres trous nous serviraient d’écran contre un observateur extérieur. l. a. température baissait : il y aurait du givre avant l’aube. Je dépliai mon quilt avant de m’y asseoir, enfilai un autre pull sous mon pardessus. À genoux sur le sol, Richie extirpa son attirail de son sac, comme un gamin faisant du camping : un thermos, du chocolat, une pile de sandwichs légèrement écrasés enveloppés dans du papier-alu. – Je crève l. a. dalle. Sandwichs ? J’en ai apporté assez pour nous deux, au cas où vous n’auriez pas european le temps d’en préparer. Je m’apprêtais à refuser poliment lorsque je me rendis compte qu’il avait raison : à reason de Dina, je n’avais pas pensé à emporter de l. a. nourriture. Et, moi aussi, je mourais de faim. – Merci. Avec grand plaisir. Il poussa vers moi l. a. journey de ache de mie en équilibre instable. – Fromage et tomate, dinde ou jambon. Choisissez. Je pris le fromage et l. a. tomate. Richie remplit de thé noir los angeles tasse du thermos, me los angeles proposa. Je lui montrai ma bouteille d’eau. Il s’enfila le thé d’un trait, se servit une autre tasse. Ensuite, il se cala confortablement, le dos contre le mur, et attaqua son sandwich. Il n’engagea pas l. a. dialog, ce dont je lui fus reconnaissant. Je redoute les interminables confidences dont m’accablent certains enquêteurs au cours des longues planques nocturnes. – Ils sont bons, dis-je simplement en prenant un autre sandwich. Merci. Avant l. a. tombée définitive de l. a. nuit et le déclenchement de l’opération, je pris touch avec les stagiaires. Notre fausse Fiona me répondit d’une voix ferme, peut-être trop. Elle m’assura que tout allait bien. Nul besoin de renfort, merci. L’homme à los angeles Marlboro et son ami m’assurèrent que notre arrivée avait été l’événement le plus excitant de los angeles soirée. Richie mangeait méthodiquement ses sandwichs tout en regardant dehors, depuis los angeles dernière rangée de maisons jusqu’à l. a. plage. Les effluves de son thé réchauffaient l. a. pièce.

Rated 4.26 of 5 – based on 26 votes