Travel

Download E-books Carnets de voyage d'un botaniste PDF

Posted On May 8, 2017 at 11:52 pm by / Comments Off on Download E-books Carnets de voyage d'un botaniste PDF

By Jean-Marie Pelt

Il y a vingt ans Jean-Marie Pelt publiait avec un franc succès son journey du monde d’un écologiste. Il remet ici ses pas dans les siens, non plus pour dénoncer les déprédations subies par l. a. planète, mais pour nous faire partager l’émerveillement du savant face à l’infinie diversité de sa parure végétale, liée à los angeles disparité des sols et des climats rencontrés.

Son périple le conduit de l’Afghanistan en guerre à l’ensemble du Proche et Moyen-Orient où il cherche en useless l. a. hint des roses d’Ispahan, de l’Afrique subsaharienne où, initié au vaudou, il fait connaissance avec les pouvoirs des plantes hallucinogènes, à ces précieuses réserves que constituent les îles et archipels, des Seychelles aux Maldives, de Maurice aux Canaries, avant de rentrer, tel Ulysse, dans son canton aux trois frontières à deux pas de Schengen, où un " gisement d’orchidées exact par los angeles richesse de ses espèces " donne l’occasion au botaniste d’épiloguer sur les mœurs comparées de ces étranges végétaux et de ce non moins singulier animal qu’est l’homme.

À quatre-vingts ans sonnés, plus « vert » que jamais, Jean-Marie Pelt, « l’homme qui aimait les plantes », livre là toute l. a. mémoire de ses savoirs et de ses émerveillements face à une nature dont il s’est fait l’inlassable défenseur.

Show description

Read Online or Download Carnets de voyage d'un botaniste PDF

Similar Travel books

In Siberia

As mysterious as its appealing, as forbidding because it is populated with warm-hearted humans, Syberia is a land few Westerners recognize, or even fewer will ever stopover at. touring on my own, by way of teach, boat, automobile, and taking walks, Colin Thubron traversed this huge territory, speaking to each person he encountered concerning the nation of the wonder, whose average assets were savagely exploited for many years; a terrain tainted via nuclear waste yet full of electorate who either welcomed him and fed him—despite their very own tragic poverty.

Adventures on the High Teas: In Search of Middle England

Each person talks approximately "Middle England. " occasionally they suggest whatever undesirable, like a lynch mob of day-by-day Mail readers, and infrequently they suggest anything stable, like a pint of ale in a sleepy Cotswold village in summer time twilight. yet simply the place and what's heart England? Stuart Maconie did not be aware of both, so he packed his Thermos and sandwiches and trigger to determine.

The Stones of Florence and Venice Observed

Classics of shuttle literature in a single quantity.

Hackney That Rose Red Empire: A Confidential Report

Hackney, that Rose-Red Empire is Iain Sinclair's foray into certainly one of London's so much attention-grabbing boroughs 'As distinctive and as advanced as a historic map, taking the reader hither and thither without care as to that can be the main direct route'Observer Hackney, That Rose-Red Empire is Iain Sinclair's own list of his north-east London domestic within which he has lived for 40 years.

Extra info for Carnets de voyage d'un botaniste

Show sample text content

Ce que n’ont pas manqué sur position de ressentir les Anglais, les Russes, puis les soldats de l’Otan qui, tous, sont revenus bredouilles et meurtris d’Afghanistan. 1. Acantolimon, Plombaginacées ; Acanthophyllum, Caryophyllacées. 2. Ces steppes sont peuplées de plusieurs espèces d’Éphedras, Éphédracées. 12 Au pied du rideau de fer Quinze août 1964 : l’Afghanistan musulman forget about tout de los angeles Dormition de los angeles Vierge, ultérieurement baptisée Assomption. Ce jour-là, c’est ici d’une tout autre fête qu’il s’agit. Nikita Khrouchtchev, alors maître de l’Union soviétique, inaugure le tunnel du Salang qui, à 3 363 mètres d’altitude, traverse los angeles chaîne de l’Hindu Kuch, à une centaine de kilomètres au nord de Kaboul. Plus query désormais d’emprunter le sentier muletier qui franchit l. a. chaîne à 3 700 mètres, raison pour laquelle l. a. path du Nord empruntait jusque-là los angeles vallée du Ghorband et le col de Chibar que nous avons franchi pour nous rendre à Bamiyan. En tant que professeurs invités à l’université de Kaboul, nous assistons à l. a. cérémonie d’inauguration en présence de Chafique et de son père. Tandis que les discours se succèdent dans des langues qui nous sont inconnues – russe et parsi –, M. Younos me glisse à l’oreille : � L’obsession de l. a. Russie tsariste, relayée par l’Union soviétique, de posséder un accès à l’océan Indien requiert los angeles traversée de l’Hindu Kuch. Les Russes ont donc aménagé cette course pour nous envahir. » Ce qui fut fait le 24 décembre 1979, veille de los angeles fête de los angeles Nativité, elle aussi ignorée des Afghans. l. a. path qui grimpe en lacets jusqu’au tunnel est riche de magnifiques ouvrages d’art et nous ferait oublier l’inconfort des pistes qui maillent le territoire afghan. L’œil en alerte, comme il sied à des naturalistes de terrain, nous repérâmes à l. a. jumelle, au-dessus du tunnel, des fleurs jaune vif qu’il importait d’identifier. Ce fut fait lorsque nous empruntâmes le tunnel pour nous rendre dans le nord du can pay, cette partie de l’Afghanistan où les grands travaux de génie civil étaient confiés aux Russes tandis que les Américains affirmaient leur présence sur les chantiers du Sud : guerre froide oblige… Lors de ce moment voyage, nous franchîmes donc le tout jeune tunnel de Salang, et, à l. a. sortie, ce fut l. a. grimpette jusqu’au sommet du col dans une végétation où dominaient les éphédras et nos fameuses fleurs jaunes : des Eremurus. Imaginez un écouvillon : c’est ainsi que les fleurs de cette somptueuse Liliacée sont fixées, serrées les unes contre les autres sur l. a. tige verticale et élancée de l. a. plante. En quête des zones les plus arides, les Eremurus y plaquent une touche jaune citron du plus bel effet. Leurs racines sont récoltées, vehicle riches en mucilage destiné à l. a. fabrication des colles et apprêts pour textiles, que l’Afghanistan exporte notamment au Pakistan. De nouveau à Salang, l’Hindu Kuch et ses Eremurus nous offrirent un paysage de montagne partiellement enneigé d’une beauté à couper le souffle. Dévalant le sentier muletier, nous retrouvâmes notre Blue motor vehicle à l. a. sortie du tunnel, et, faisant escale dans une de ces fameuses tchai-khane, maisons de thé si fréquentes dans le will pay, nous y rencontrâmes un étrange équipage : un couple d’Occidentaux sillonnant le will pay à cheval.

Rated 4.57 of 5 – based on 50 votes